17-09-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   LES TIC AU SERVICE DU TOURISME INNOVANT : Thème d’un colloque international prévu en décembre prochain      LA SCLERODERMIE AU CŒUR D’UNE RENCONTRE AU CHUO : 2ème journée internationale de médecine interne      SALON DE LA PHARMACIE, DU CONFORT AU QUOTIDIEN : Une nouvelle édition bientôt à Oran      ASSEMBLEE GENERALE DES RETRAITES DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM : Une Loi piétinée sans retenue      MOSTAGANEM : 600 millions DA pour des projets du secteur des ressources en eau      GHARDAÏA : Mariage collectif pour une cinquantaine de couples à Metlili   
 

   

 
    region
 
LES TIC AU SERVICE DU TOURISME INNOVANT
Thème d’un colloque international prévu en décembre prochain

Un colloque international sur les TIC au service du tourisme innovant de la ville d'Oran (CITI ORAN'19), sera organisé par l'université d'Oran 1 "Ahmed Ben Bella" du 15 au 17 décembre prochain, a-t-on appris des organisateurs. Cette manifestation vise à "créer de meilleures pratiques de tourisme durable pour toutes les parties prenantes, publiques et privées, ainsi que pour les élus et les responsables locaux particulièrement à la veille d'organisation d'événements d'envergure". Ce rendez-vous permettra également aux chercheurs universitaires et aux développeurs du milieu socio-économique d'échanger des connaissances et des approches sur les thèmes de la rencontre. La particularité de cet événement est l'organisation d'un symposium sous forme d'ateliers qui permettra de sélectionner les meilleures applications et par thème pour promouvoir l'événement des Jeux Méditerranéens prévus à Oran en juillet 2021 et la promotion du tourisme dans la ville d'Oran en intégrant des technologies innovantes. Les participants aborderont plusieurs thèmes, entre autres, "Histoire et patrimoine culturels d'Oran", "les services touristiques innovants au service du Smart Tourisme", "l'image de la ville d'Oran via les outils de communication" ainsi que "les Ecosystèmes et conservation de la biodiversité dans la région d’Oran". Plusieurs conférences sont programmées autour des thèmes retenus. Il s’agit entre autres de "Oran, patrimoine et architecture", "Guide du patrimoine populaire de la ville d'Oran" ainsi que "Protection de l'environnement et conservation de la biodiversité à Oran", entre autres.






LA SCLERODERMIE AU CŒUR D’UNE RENCONTRE AU CHUO
2ème journée internationale de médecine interne

La sclérodermie systémique, une maladie rare encore "difficile à diagnostiquer" constituera une des thématiques principales de la 2ème journée internationale de médecine interne du CHU d’Oran, prévu entre les 11 et 12 octobre prochain, a-t-on appris des organisateurs. Cette maladie touche trois femmes pour un homme et survient le plus souvent entre 50 et 60 ans. Elle provoque une fibrose tissulaire de la peau et de certains organes, en particulier le tube digestif, le poumon, le rein et le cœur. L'atteinte de ces trois derniers organes provoque souvent des complications graves, a-t-on expliqué. La programmation de cette thématique dans cette journée de formation destinée aux médecins généralistes et spécialistes en médecine interne, vise à expliquer en détails les symptômes de cette maladie pour mieux la diagnostiquer, d’autant plus qu’il existe plusieurs types de sclérodermie systémique, note le Pr Amine Chami, chef de service de médecine interne au CHU d’Oran, et organisateur de l’évènement. Deux autres thématiques sont au programme de cette journée, à savoir les manifestations rhumatismales et le diabète sucré, qui abordera plusieurs sous-thèmes comme le pied diabétique et les nouvelles recommandations pour la prise en charge du diabète. Plus de 400 participants sont attendus à cette manifestation scientifique, qui accueillera des conférenciers de renom, de l’intérieur du pays et de l’étranger, souligne le même responsable.






SALON DE LA PHARMACIE, DU CONFORT AU QUOTIDIEN
Une nouvelle édition bientôt à Oran

 La troisième édition du salon de la pharmacie, du confort au quotidien (PharmEx) se tiendra du 26 au 28 septembre au centre des conventions Ahmed-Benhmed Oran. Cette manifestation scientifique réunit  l’ensemble de la communauté des pharmaciens de l’ouest et du territoire national, les praticiens ainsi que les différents acteurs du secteur de la santé. Elle verra la participation aussi des enseignants, chercheurs, résidents et étudiants en pharmacie et des institutions publiques dont la direction de la santé, la Cnas, la Casnos, etc. «Les différents intervenants dans le domaine de la pharmacie seront conviés à exposer leurs nouveautés et leurs produits. Ils auront aussi l’occasion d’organiser des ateliers et des formations», ont indiqué les organisateurs du salon. La précédente édition de PharmEx a vu la participation de 62 exposants et a enregistré plus de 2.200 visiteurs. Le salon est organisé par «Pertinence consulting», une agence de communication dont le profil de la majeure partie de ses acteurs est de formation médicale.






ASSEMBLEE GENERALE DES RETRAITES DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM
Une Loi piétinée sans retenue

Prévue pour le jeudi 29 du mois d’aout dernier,  l’Assemblée Générale des adhérents de l’Association des retraités de Mostaganem pour le renouvellement du Bureau dont le mandat arrive à expiration ce mois de septembre aura finalement été différée en quinzaine en raison  de la non finalisation du bilan d’activité (rapport moral et financier) tel qu’exigé par la législation en vigueur et rappelé à bon escient par certains intervenants, et du  quorum non atteint (seulement 70 présents). C’est ainsi que dans la matinée de ce jeudi 12 Septembre, au siège de ladite association sis au jardin Emir Abdelkader se sont retrouvés moins d’une centaine d’adhérents et ce en raison d’une publication la veille (sic) sur le site de l’association et d’une annonce lilliputienne dans un journal local ; des messages individuels auraient dû être notifiés sur les portables de tous les adhérents, selon les pratiques actuelles, du fait que leurs numéros d’appels figurent sur les fiches des concernés. Abordant le premier point inscrit à l’ordre du jour du bilan moral, Mr Djamel Eddine Kazdali Secrétaire Général égrènera les activités enregistrés au cours de l’exercice à savoir : voyages et excursions, soirées musicales et récréatives, conférences,  signature de conventions médicales, projections de films, actions caritatives, …occultant l’essentiel de sa mission à savoir la défense des intérêts moraux des retraités entre autre l’amélioration de leur pouvoir d’achat, l’exonération de la pension de retraite de l’IRG considéré à l’unanimité comme un droit fiscal inique ou encore militer pour la participation des retraités au conseil d’administration de la CNR comme cela se fait par ailleurs. Lui succédant  le trésorier énoncera succinctement les recettes et dépenses signalant des avoirs de 650.000 DA représentant le produit des cotisations - qui faut-il le préciser ont été fixées à 500DA par adhérent lors de l’AG statutaire mais révisées à la hausse et unilatéralement à 1200 DA par le Bureau sans l’approbation légale par qui de droit -. Les 90.000 Da de dépenses évoquées concernent essentiellement des frais engagés pour l’acquisition d’un coffre-fort, d’une tonnelle en bâche et la confection des cartes d’adhérents de bonne facture. N’avait-on pas d’autres choix que de fournir des cartes d’adhésion ordinaires au lieu d’acquérir celles choisies par le président d’une valeur excessive de 300 DA l’unité. La pierre d’achoppement du second point de l’ordre du jour sera la proposition de désignation à main levée d’un président à qui échoira selon Mr Menad Hadj Bendhiba (président sortant la faculté de choisir les membres du bureau et ce à l’encontre des textes régissant les associations. Des voix se sont élevées contre cette pratique désuète relevant d’un temps qu’on croyait révolu et rappelèrent les dispositions de la Loi en la matière : une élection d’un bureau à bulletin secret qui désignera ou élira en son sein, selon le cas, le Président et son secrétaire général. Comme de coutume et avec leurs supporters d’un jour des voix répliquèrent de concert pour reconduire - selon les souhaits exprimés lors de la précédente réunion avortée - l’ensemble du bureau en y adjoignant des suppléants. Le vote à main levée décrié par tous les Algériens en toute circonstance a de beaux jours devant lui. Quand la Loi gêne ou irrite certaines personnes, on n’hésite pas à la piétiner. Mais dans ce cas l’administration a encore son mot à dire. Le temps où on fermait les yeux, le temps des compromis et compromissions, le temps de la soumission pour service rendu est révolu.

SI AFIF Mohamed Bel-Habib

Membre de l’ARWM






MOSTAGANEM
600 millions DA pour des projets du secteur des ressources en eau

Une enveloppe de 600 millions DA a été allouée pour financer des projets de développement du secteur des ressources en eau dans la wilaya de Mostaganem, a-t-on appris samedi des services de la wilaya. Dix-neuf opérations, inscrites dernièrement, seront lancées en octobre prochain pour le raccordement des réseaux d’AEP et d’assainissement ainsi que l’installation de compteurs pour lutter contre le raccordement illicite et réduire le taux des fuites d’eau. Neuf projets financés par le Fonds de garantie et solidarité des collectivités locales ont été inscrits pour 15 villages des communes de Ain Sidi Chérif, Hassiane, Mesra, Bouguiret, Sirat, Hassi Mameche et Ain Nouissy en vue de leur raccordement au réseau d’AEP, ajoute-t-on de même Source. Ainsi, 4 réseaux d’assainissement seront réalisés dans les douars des communes de Hassiane, Sidi Ali et Achaacha. Celles-ci s’ajouteront aux deux stations de relevage des eaux traitées de la commune de Kheiredine, du Petit port (Sidi Lakhdar) et à trois systèmes d’assainissement pour les localités de Sour, Sefsaf et Fornaka. Pour lutter contre le raccordement anarchique et le transfert de la gestion de l’eau aux douars des communes vers l’Algérienne des eaux (ADE), quelque 20.000 compteurs d’eau ont été installés dans 150 villages de Mostaganem. Ce projet a nécessité un montant de 70 millions DA. Il vise à réduire le taux de fuites d’eau et à améliorer la gestion de ce secteur.






GHARDAÏA
Mariage collectif pour une cinquantaine de couples à Metlili

Cinquante et un (51) couples issus des différentes catégories sociales ont convolé en justes noces dans la nuit de vendredi à samedi dans la ville de Metlili (45 km au sud de Ghardaïa), au cours d’une cérémonie de mariage collectif qui s’est déroulée dans la pure tradition ancestrale de la région. Organisé dans un climat festif par des associations caritatives et religieuses de Metlili, à l’occasion de la commémoration du 19ème anniversaire du décès de la grande figure emblématique du rite malikite Cheikh Sidi Hadj Mohamed Belekbir, (1911/2000) ,fondateur de la grande zaouïa du Touat (Adrar), cet événement ambitionne de revivifier et de revaloriser le patrimoine spirituel du sud algérien. Cette commémoration tend à devenir un véritable rendez-vous annuel et se veut aussi une aubaine pour permettre aux générations montantes de prendre connaissance du parcourt exemplaire de ce religieux connu pour sa droiture et sa probité. Après le rituel dîner du mariage "couscous garni de viande de chamelon" organisé avec les dons des bienfaiteurs, la tradition ancestrale de la région veut que les futurs mariés accompagnés de leurs vizirs (aide camps) et munis d’effets vestimentaires de circonstance s’installent, devant les centaines d’invités vêtus de blanc, sur une estrade aménagée pour la circonstance pour l’ultime cérémonie d’habillage du nouveau marié. Cette cérémonie d’habillage très attendu dans cette soirée de mariage connait la présence outre des familles et des amis des jeunes mariés, des bienfaiteurs, donateurs et des autorités locales ainsi que de nombreux touristes et visiteurs de passage. Des prêches sont prononcés portants sur les vertus du mariage dans la consécration des valeurs de stabilités et de la solidarité sociale ainsi que le rôle du couple dans la consolidation de la société musulmane. Auparavant, une importante Selka une lecture en groupe du saint coran en hommage à Cheikh Sidi Hadj Mohamed Belekbir, avec la participation de plus d’un millier de fidèle a été organisée. Des spectacles de fantasia et des démonstrations téméraires des cavaliers et méharistes sur des espaces aménagés dans le lieu-dit Chaâbate Oueld Sidi El Cheikh à Metlili et des soirées artistiques animées par des troupes folkloriques locales, ont été initiés à cette occasion. La cérémonie de clôture, de cet évènement a été consacrée à la remise des prix aux gagnants du concours de mémorisation du Saint Coran.






 


 

   Le MDN se réserve le droit d'appliquer les mesures légales appropriées

   Ce que risquent les militaires à la retraite qui s’expriment publiquement

   Le FLN remporte la majorité des sièges

   Dispositif spécial pour assurer la sécurité lors des Festivités du nouvel an

   Élimination de 32 terroristes, arrestation de 25 et reddition de 132 autres

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,