21-08-2019
                          
 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
   INGERENCE DE L’UE DANS LES AFFAIRES DE HONG KONG : Pékin s’y oppose fermement      JOURNEE DU DRAPEAU ET DE L’INDEPENDANCE DE L’UKRAINE : Des dates majeures      FRANCE : Macron reçoit Poutine à Brégançon pour aborder les crises mondiales avant le G7      CANADA : Le jihadiste «Jihadi Jack» déchu de sa nationalité britannique      CONJONCTURE : Sur fond de rigueur      PAIEMENT ELECTRONIQUE : Fort potentiel du e-commerce      SOLDE COMMERCIAL DE L’ALGERIE : Dégradation prévisible      STATIONS DE DESSALEMENT D’EAU DE MER : 4 projets lancés prochainement      MC ORAN : Le Mouloudia s’offre un bol d’air pour le prologue      USMBA : Colère des supporters      LIGUE 1 (J2) : PAC - MCA à l'affiche      MOB : L’AG des actionnaires n’a pas eu lieu      EVOCATION : Que deviens-tu, Yoann Gourcuff ?      ARSENAL SOMBRE : Le Bayern en finale et une claque pour le Bétis      LYON : Juninho hausse le ton      WTF : Zlatan Ibrahimovic, une Ferrari au milieu des Fiat      EXPO A DAR ABDELTIF : La mer artistique de Mohammed Bakli      ELLE A ÉTÉ REMPLACÉE PAR UN SALON : Ath Yenni privé de sa traditionnelle fête du bijou      SORTIE DE TADDART : Le nouvel album de Djaffar Aït Menguellet      CHANSON ANDALOUSE : Brahim Hadj Kacem anime un concert à Alger      FACE AUX RETARDS ENREGISTRES DANS LES PROJETS DE SON SECTEUR : Le ministre de la justice affiche son mécontentement à Oran      AEROPORT D'ORAN : La police des frontières saisit 6000 euros non déclarés      PLUSIEURS HOTELS EN CONSTRUCTION A ORAN : Le parc hôtelier d’Oran à la faveur de la réalisation de plusieurs nouveaux établissements      ANNABA : Renforcement du parc hôtelier national de 12.000 nouveaux lits en 2019      JIJEL : Installation des nouveaux présidents et procureur de la Cour      BLIDA : Installation du nouveau président de la Cour et du procureur général      TRIBUNAL DE SIDI M’HAMED : Vers l’expulsion du militant marocain Ahmed Réda Benchemsi      NACER BOUDIAF : « Le dossier Boudiaf reviendra en septembre, j’accuse Nezzar et Toufik »      DIALOGUE : L’Instance rencontre les représentants de plusieurs organisations      DIPLOMATIE : Bensalah procède à un mouvement dans le corps des Ambassadeurs   
 

   

 
    La Une
 
FACE AUX RETARDS ENREGISTRES DANS LES PROJETS DE SON SECTEUR
Le ministre de la justice affiche son mécontentement à Oran





Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati, a fait part, lors de sa visite sur le terrain à Oran, de son mécontentement concernant le retard accusé dans la réalisation de quelques projets relatifs à son secteur, notamment le nouvel établissement de rééducation de Bir El Djir (est d'Oran) d'une capacité de 1.000 détenus et dont les travaux ont débuté en 2009. Il a insisté sur la nécessité de réceptionner le projet, dont le taux d'avancement a atteint les 85%, au mois de janvier prochain, tout en exprimant ses regrets face à l'absence des arguments expliquant le retard de concrétisation de cette opération en dépit de la disponibilité des ressources financières qui lui ont été consacrées. Le ministre a eu la même réaction face au projet de réalisation du siège du tribunal d'Es-Sénia, dont la réalisation a commencé en 2008  et qui se trouve en phase d'achèvement des gros travaux.  D’autre part, le ministre de la Justice, a considéré, lundi à Oran, que la quête de justice est la devise dans laquelle se fondent toutes les revendications. "L'appel à la justice est, à mon sens, le slogan dans lequel fusionnent toutes les revendications et les remplace toutes dans leur diversité et pluralité", a déclaré M. Zeghmati, dans son allocution lors de la cérémonie d'installation des nouveaux procureurs général et président de la Cour de justice d'Oran. Il a ajouté qu'il y a "des étapes précises dans la vie des sociétés où la justice se transforme, nécessairement, en relais de tous les espoirs et une boussole dont l'aiguille indique l'exactitude de la direction ou sa déviation", soulignant : "Dans notre réalité actuelle il y a une nécessité absolue à l'instauration du pouvoir de la loi et à la multiplication des efforts pour sa consolidation et son implantation dans la pratique et la réalité". Zeghmati a également indiqué que "si le peuple a crié de ses tréfonds la nécessité de lutter contre la corruption et de faire face à l'économie de la rente et de la tyrannie, il a revendiqué, en revanche, la dignité, l'égalité des chances et le respect des droits de l'homme et de la justice sociale". Il a insisté sur "la nécessité de corriger les effets négatifs des erreurs passées dans l'estimation et la gestion".

Hadj H






NACER BOUDIAF
« Le dossier Boudiaf reviendra en septembre, j’accuse Nezzar et Toufik »





Nacer Boudiaf informe que le dossier concernant son père, l’ancien président de la République, Mohamed Boudiaf, reviendra sur la scène judiciaire en septembre. Nacer Boudiaf explique que son retard à entamer des poursuites judiciaire est due à la préparation « d’un dossier complet » et d’ajouter que les deux accusés principaux dans cette affaire sont : l’ancien ministre de la Défense, Khaled Nezzar et l’ancien chef des services de renseignements, le général Mohamed Mediene, dit Toufik. Pour le fils de Boudiaf le mandat d’arrêt international émis contre Khaled Nezzar servira positivement l’affaire, car il aide à l’ouverture du dossier. Détaillant qu’il accuse ce dernier parce qu’il occupait le poste de ministre de la Défense à l’époque de l’assassinat et était membre du Haut-comité de l’Etat ajoutant que « c’est lui qui a œuvré à convaincre mon père de revenir de son exil au Maroc et prendre en charge la Présidence. » Nacer Boudiaf avance avoir accusé le général Toufik car il dirigeait les services de renseignement à l’époque, « je pense également que deux autres officiers supérieurs, décédés ont participé à l’assassinat de mon père, dont le général Larbi Belkheir, chef du bureau de la présidence, et le général Abdel Malek Guenizia, qui a occupé pendant des années le poste de vice-ministre de la Défense »,  a-t-il ajouté.  Pour l’accusateur l’assassinat de Boudiaf était un acte politique par excellence, en raison de son projet, qui visait à mettre le FLN au musée, « étant l’un de ses fondateurs, il était le seul à en avoir la légitimité », explique Nacer Boudiaf, ainsi que son intention à renvoyer l’armée à la caserne et à le tenir à l’écart de la politique, ce qui a dérangé ceux qui étaient au pouvoir à l’époque.






DIALOGUE
L’Instance rencontre les représentants de plusieurs organisations





L'Instance nationale de dialogue et de médiation, sous la présidence de Karim Younes, a rencontré dimanche les représentants d'organisations nationales pour écouter leurs propositions en vue de sortir de la crise que traverse l'Algérie. "Dans le cadre de la poursuite de la série de rencontres avec les acteurs politiques et la société civile, l'Instance nationale de dialogue et de médiation, sous la présidence de Karim Younes, a rencontré, dimanche (18 août) à son siège, les représentants de plusieurs organisations algériennes à la demande de celles-ci", indique lundi un communiqué de l'Instance. Il s'agit de Djamaâ Daâwa oua Tabligh, de l'Organisation nationale des gardes communaux, du Courant populaire de l'Algérie unifiée (parti en cours de création) et de l'Organisation nationale pour la consécration de la paix et de la citoyenneté, précise le communiqué. Les membres de l'Instance ont écouté les propositions de ces organisations pour sortir de la crise que traverse le pays, ajoute la même source, précisant que les représentants de ces organisations ont "salué" la démarche de dialogue et affirmé qu'ils étaient "pleinement disposés à contribuer avec l'Instance à la réalisation des objectifs escomptés".






DIPLOMATIE
Bensalah procède à un mouvement dans le corps des Ambassadeurs





Le chef de l’État par intérim, Abdelkader Bensalah, a procédé à un mouvement dans le corps des Ambassadeurs et consuls généraux.

M. Bensalah a signé un décret mettant fin aux fonctions de :

Abdelhamid Bouzaher en tant que Ambassadeur d’Algérie à Tripoli (Libye) .

Abdelaziz Lahiouel en tant que Ambassadeur d’Algérie à Canberra (Australie).

Abdelghani Cheriaf en tant que consul général d’Algérie à Montréal (Canada).

Bahia Lebcir en tant que consul général d’Algérie à Istanbul (Turquie).

Abdelaziz Ouyedder en tant que consul d’Algérie à El Kef (Tunisie).

Rahima Boukadoum en tant que consul d’Algérie à Metz (France).






 


 

   Le MDN se réserve le droit d'appliquer les mesures légales appropriées

   Ce que risquent les militaires à la retraite qui s’expriment publiquement

   Le FLN remporte la majorité des sièges

   Dispositif spécial pour assurer la sécurité lors des Festivités du nouvel an

   Élimination de 32 terroristes, arrestation de 25 et reddition de 132 autres

             
 
 
 
 
 

 
    Accueil        La Une       Nation / Evénement      Economie      region      Monde      Sport      culture      high tech   
 

 

Conception & Hébergement  Pronet 2013

Jeunesse d'algérie quotidien d'information , informations, algérie abdelazziz bouteflika , oran, la jeunesse, chebab , el chabab , news paper, presse algérie, journaux , journaliste, guettaf ali , évenement , nation , région , oran , monde sport , culture , emploi, la une, télécharger pdf , enline, syrie , iraq, egypt , liban , france , internationale , tlemcen , algérie, press ,